Archives du mot-clé jambières

Oh yeah !

IMG_0879 IMG_0891 IMG_0892

Les legwarmies sont dans la boîte, la liste de mes « en cours » rétrécit, et je peux enfin aller souhaiter dignement la bienvenue à la petite Mathilde ! Vous comprendrez, en voyant le joli faire-part que m’ont envoyé ses parents, pourquoi je n’ai pas pu résister à tricoter à la vitesse de l’éclair le petit bonnet au point mousse de Purl Soho, grâce auquel j’ai réalisé mon premier pompon (espérons qu’il tienne!!). J’avoue que je ne suis pas mécontente non plus de mon emballage: la récup’ à Genève, c’est la classe! 😉

Laine utilisée :

  • Legwarmies: Drops Fabel, aiguilles 2,5 (3 pour les premiers et derniers rangs)
  • Bonnet: de la pure laine récupérée à Emmaüs, aiguilles 4,5
  • Pompon: un mélange des deux..

Hâte de les faire essayer à la grenouille..

Sous le sapin, des chaussettes

Chaussettes de yoga (1.2)Chaussettes de joga (1.3)

Pour Noël, je me suis lancée dans un marathon : tricoter en trois semaines deux paires de chaussettes, une pour chacune de mes sœurs : inutile de le dire, à côté du boulot, ce n’était pas de tout repos !

Chaussettes de yoga (1.1)Des chaussettes de yoga Drops, pour l’une, et les Kalajoki, pour l’autre. Mes poignets ont chauffé, mais le résultat en valait la peine, non ?

Les chaussettes de yoga ont été réalisées avec deux écheveaux du fil Fabel « brume de roses », que ma sœur a choisi (le plus difficile étant de choisir le fil, je me débrouille toujours pour échapper à cette étape ô combien cruciale!). Pour avoir tricoté la deuxième chaussette en portant la première, je peux vous dire que c’est chaud…

Ce modèle est  idéal pour qui veut s’initier à la chaussette, mais a encore peur de s’attaquer au talon. Comme vous pouvez le voir sur ces photos (que je dois à ma ballerine de sœur, merci à elle), niveau technique, nous avons des côtes 2/2 sur trente mailles pour l’élasticité et le reste en jersey, le tout tricoté avec des aiguilles circulaires. Arrivé au talon, il suffit d’arrêter les mailles, puis d’en remonter de nouvelles, un jeu d’enfant ! …. et ma sœur peut maintenant frimer à la barre !

IMG051Et les Kalajoki, me direz-vous ?

Malheureusement, je n’ai que cette pauvre photo envoyée en toute hâte à mon autre sœur pour lui montrer où j’en étais (promis, je rattraperai ça à la prochaine paire!). Prise dans mon marathon, je n’ai même pas pris la peine de rentrer les fils!… Enfin, si on cligne des yeux et qu’on penche légèrement la tête sur le côté, on arrive à voir les courbes sinueuses sorties tout droit de l’imaginaire de Tiina Seppälä. J’ai tellement aimé, que j’entends bien le reprendre pour mon prochain projet de mitaines..

Découvrir ce motif au fur et à mesure que j’avançais était vraiment jubilatoire, et les chaussettes sont si confortables que je me réjouis d’en tricoter une paire pour moi (et, tant qu’à faire, de faire des plus jolies photos) dès que j’en aurai le temps! Pour l’anecdote, j’ai utilisé deux écheveaux de Drops Alpaca (violet) et me suis aidée des explications du livre d’Erika Knight présenté dans le post précédent pour la fermeture en grafting.

Je remercie au passage la traductrice du patron, Élise Dupont, et TitCaro pour ses précisions! Je n’étais pas prête à affronter l’anglais pour ce modèle ; )

Tricoter ces chaussettes ne présente aucune grosse difficulté. Le reste, c’est plutôt une question de mental : franchir le cap du Second Sock Syndrom (le syndrome de la deuxième chaussette que DonaKnits décrit si bien dans son article intitulé Apprivoiser la chaussette). Heureusement, en tricotant ces deux paires de front, j’ai pu y échapper…