Quand le mois de juin prend des airs de septembre, il fait bon ressortir ses aiguilles et tricoter au rythme de la pluie qui bat contre les vitres. Ici, un snood sur le point d’être cousu dans une laine comme on en fait plus, dont j’ai achetées 6 pelotes chez Emmaüs pour trois francs six sous, avec ces sympathiques aiguilles de « grand-maman » sixties (comme on les appelle par chez moi..).

Publicités

Une réflexion au sujet de « Snood sous la pluie »

Les commentaires sont fermés.