IMG_0259 - Version 4

Lorsque le bout du tunnel semble trop loin, on peut toujours se réfugier dans les abris latéraux, où de petits bonshommes verts nous accueillent et nous laissent le temps de souffler avant de reprendre la course. Ces abris, ce sont  mes mardis, ceux de mon cours de poterie…

Ce photophore un peu tordu, un peu ramassé, et criblé de part en part est ma première pièce, ma première création en trois dimensions (le tricot compte pour du beurre, c’est bien trop plat!). Et je me surprends à reconnaitre dans ses formes certains de mes traits de crayon – consolation de savoir que, lorsque tout change, certaines choses restent, qui, peut-être, en fin de compte, sans que l’on s’en doute, nous définissent.

Publicités