IMG_0118

Pas encore sur mes aiguilles, mais déjà dans un coin de ma tête : du coton et du tweed pour une version haute en couleurs de Caramel, d’Isabelle Kraemer, pour ma plus grande sœur. Nous étions parties sur deux gros blocs de couleur, mais les fils qu’elles a choisis, qui sont très beaux, s’accordent très bien… et mettent un peu de couleur dans ce blog, c’est le moins qu’on puisse dire, n’ont pas du tout la même texture, ni la même épaisseur. Les différences entre les échantillons sont beaucoup trop grosses pour un simple changement de fil, sans compter que j’ignore comment chacun se comportera au lavage.. Que faire ? Tricoter les deux pans séparément, bloquer puis coudre ?!! quelque chose me dit que cela risque de mal finir… ou travailler simultanément les deux fils avec une plus grosse aiguille pour un résultat chiné ? Je n’ai pas encore tranché… Une discussion avec la première intéressée s’impose ; )

IMG_0119

En attendant, je suis tombée sur 10 pelotes de laine vierge qui avaient été reléguées dans un coin sombre du magasin pour laisser la place à d’autres fils plus estivaux. Comme je manque de pull d’hiver, je n’ai pas hésité une seconde d’autant que leur prix avait été adouci pour s’accorder avec les nouvelles températures. J’étais partie sur le modèle automnal Before Dark, de Veera Välimäki, dont j’ai acheté le patron… mais erreur de casting : ce fil m’a l’air trop lâche pour la tenue que je souhaite obtenir ! Ce que vous voyez sur les aiguilles deviendra, si tout va bien, le pull Gemini à la bordure dentelée, de Jane Richmond, dans sa version manches longues, expliquée ici

Tout ça pour dire, entre ça et la layette, je ne vais pas m’embêter !

PS : je profite de ce billet pour relayer le concours organisé – en partenariat avec Kaseh Bosem – par Elise qui a lancé sa marque de patron il y a quelques mois et fait tout un travail très intéressant sur son blog, en particulier sur le façonnage et les physionomies. Vous avez jusqu’au 11 avril pour participer et gagner le kit Sablier !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Du fil à retordre »

Les commentaires sont fermés.