IMG_0002_2

Quelle satisfaction de voir qu’il ne reste plus que quelques fils à rentrer avant de pouvoir porter le fameux cardigan Paulie, commencé il y a plusieurs mois (voir ici, à l’état de pelotes) – naïve que j’étais, je croyais réussir à le finir en un mois pour le concours lancé par T&N en début d’année… et c’est comme ça que Paulie est devenue Grraulie, j’enrageais d’être tombée dans le piège du projet boulet, avec toutes ses rayures, ses changements de fil… Il y avait bien des techniques pour éviter ces problèmes, mais j’avais bien trop peur de faire des bêtises, je m’en suis donc tenue à ce que je sais faire : à savoir changer et rechanger de fil, rentrer les fils, etc. et ce plus de… non, il ne vaut mieux pas compter. Il faut dire quand même que, pour mon premier cardigan, je n’ai pas choisi le plus facile ! Mais j’adore le résultat, comme tout ce que fait Isabell Kraemer, d’aillleurs.

Mais, pour être tout à fait honnête, si je ne m’étais pas jurée de me lancer dans le Nanook qu’une fois Paulie terminé… il n’aurait jamais eu de manches : ) Espérons que ce projet me réussira plus !

La suite, après blocage !

Publicités

2 réflexions au sujet de « When Paulie gets Grraulie »

Les commentaires sont fermés.