IMG_0098_modifié-2

Mes oinion market wrist warmers sont terminés ! Le patron, inspiré du célèbre marché aux oignons de Berne, qui a lieu chaque année dans la capitale helvétique, est une création de  Sybill Ramkin (elle le met d’ailleurs gracieusement  à disposition sur sa page Ravelry, merci à elle!).

Les tricoter était vraiment un jeu d’enfant. Répétitif mais pas ennuyeux pour un sou, le motif, qui rappelle des oignons en alternant des diminutions et augmentations triples m’a occupé les mains lors d’un périple tortueux en terre natale.

Vous me direz peut-être que ce n’est plus la saison, mais hélas… j’ai souvent plus froid l’été que l’hiver dans les bâtiments « intelligents ». La saison de la clim va bientôt commencer et il n’y a rien de pire pour les poignets frileux qui dansent sur le clavier à la recherche du mot juste !

Je dis « manchons » et pas mitaines car les wrist warmers correspondent (à mon avis) aux « fourreaux cylindriques ouverts aux deux extrémités où l’on met les mains pour les protéger du froid ». Les mitaines, je crois, séparent le pouce des autres doigts… Mais il y a sans doute mille et une façons d’appeler cet accessoire… Tube serait peut-être plus parlant.

Assez de digressions traductocentriques, voilà ce que donnent les manchons côté « oignons »:

IMG_0107

 … et côté pignons (j’ai personnellement un faible pour ce côté,  car des petits reliefs se forment entre les cables !):

IMG_0105

Voilà!

J’oubliais : un seul écheveau de Drop Fabel m’a suffi ! Ce modèle est donc parfait lorsqu’il vous reste une pelote orpheline de laine à chaussette.

PS : désolée pour la grossiereté de mon photomontage, je ne parle pas encore photoshop couramment ; )

Publicités